UA-39107061-1
Redonner le plaisir de transmettre et d'apprendre
Tél. 06 14 24 89 00

Faut-il être optimiste tout le temps ? [inclus un bonus « ressource pédagogique »]

Excès d'optimisme ?

left_guillemet Il y a ceux qui voient les choses telles qu'elles sont et qui se demandent pourquoi...

Il y a ceux qui voient les choses telles qu'elles pourraient être et qui se disent … "pourquoi pas ?"  right_guillemet

_George Bernard Shaw

Bonjour.

Cet article est le deuxième paru dans le dossier « Attitudes appropriées » publié sur ce blog. Pour un accès à l'article précédent voir le lien ci-dessous :

Un beau conte philosophique et une ressource pédagogique en prime… que demander de plus ?

filet

L'attitude appropriée (rappel)

Ainsi que nous l'avons déjà vu, il faut bien admettre que nous avons tous, à des degrés divers, pris l'habitude de porter des jugements "à l'emporte-pièces" sur les comportements de nos semblables, et aussi sur nos propres comportements.

Par exemple, si un jour je venais à m’acheter une paire de souliers vernis, ce fait n’est en soi ni bien ni mal… (car, comme on dit dans ma région, "...c'est affaire de goût" ).
…En revanche, si le lendemain de mon achat vous me croisiez sur un chemin de randonnée, chaussé de ces mêmes souliers, vous seriez parfaitement fondés à trouver cela étrange… autrement dit  non approprié aux circonstances.

Les circonstances

Ce sont, une fois de plus, elles qui nous indiquent ce qui est approprié ou pas. Entendons-nous bien, il ne s’agit en aucune manière de porter un jugement. Car en matière de jugement, il est aisé de découvrir que bien souvent, le juge... ment 😉 surtout lorsque ce juge se trouve être notre petit ego... et qu'en outre personne ne l'a mandaté pour cela !

Non, il s'agit beaucoup plus simplement d’essayer de voir quelles attitudes sont appropriées à quelles circonstances. Dans l'histoire des souliers vernis, c'est beaucoup moins une question de jugement que de... jugeote !

La matrice des attitudes et des circonstances

Dans ce dossier, nous avons pris récemment l’exemple de l’attitude du « lâcher prise » (...qu’il ne faut surtout pas confondre avec le laisser-faire), versus l’attitude « battant, plein d’énergie », et nous avons pu identifier les circonstances dans lesquelles chacune de ces attitudes est appropriée, ou pas.

Lire aussi  Conte philosophique : le jardinier chinois (et sa binette)

Aujourd'hui, nous allons utiliser le même schéma (Matrice des Attitudes et des Circonstances)  pour tâche de de donner quelques éléments de réponse à cette question :

  • Faut-il être optimiste tout le temps ?

En d'autres termes, dans quelles circonstances est-il approprié d'être optimiste ? existe-t-il des cas où le pessimisme est indiqué par... les circonstances ?

Cette idée m'est venue en m'intéressant aux travaux de Philippe Gabilliet, professeur associé à ESCP Europe, et auteur d'un ouvrage intitulé Éloge de l'optimisme. Ce monsieur, que je ne connaissais absolument pas, a bien voulu me donner l'autorisation de réutiliser ses travaux sur l'optimisme dans le cadre de la Matrice des Attitudes et des Circonstances, en me faisant part de tout le bien qu'il pensait de  ce nouveau rapprochement.

_

La ressource

 

Voilà. J'attends vos remarques avec impatience, et j'en profite pour renouveler publiquement mes remerciements les plus chaleureux à l'adresse de Philippe Gabilliet pour sa gentillesse, sa disponibilité, sa simplicité et ses paroles d'encouragement.


Cet article fait partie du dossier "Matrice des attitudes et des circonstances"

Article précédent : Acharnement ou lâcher-prise ? Article suivant : Vous avez bien dit ''Constructif ?''...

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, merci de bien vouloir nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

10 commentaires
  1. Merci pour cet éclairage, Bernard 😉

    C’est vrai que le pessimisme est une attitude terriblement négative et que les croyances limitantes nous enferment dans une vision réductrice de nous-même. Mais je suis aussi de plus en plus allergique à l’optimisme béat qui consiste souvent en absence totale d’esprit critique.

    Merci de remettre les choses à leur juste place. Cette matrice des attitudes et des circonstances est vraiment un très bel outil.

    Bonne journée,

    Marco.

  2. Merci Marco, You’re welcome…

  3. Je suis une optimiste, je cherche la fonction positive dans les défis que je rencontre, je pense que les choses ne m’arrivent pas par hasard, j’ai quelque chose à apprendre des circonstances que je vis.
    Ta matrice m’indique que je suis sur le bon chemin, dans la mesure où, face à un obstacle, je me dis que « Ça va être difficile, mais je réussirai » ! Jusqu’à maintenant la recette a fonctionné !
    Merci Bernard, tes articles sont excellents.

Laissez-nous donc un commentaire :-)

A propos de l’auteur

Bernard Lamailloux

Auteur, consultant, formateur passionné par tout ce qui touche à l’ingénierie de formation, je suis également musicien, théâtreux, phonéographe, bon vivant, et je vous réserve encore bien d’autres surprises !

9c48e87f90a774d04c6fc89367879ba8}}}}}}}}}}}}}}}}}
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :