UA-39107061-1
Tél. : 06 14 24 89 00

Merci : un mot magique dans au moins 7 situations

merci

Je ne dis pas "Merci" aussi souvent que je le devais et je doute être le seul.

En fait, je commence à croire que "Merci" est un des quatre* mots les plus dépréciés et le moins utilisés sur cette planète. Or, le mot "merci" est approprié dans un très grand nombre de situations. Des situations dans lesquelles il constitue, à chaque fois, une meilleure réponse que celle qui nous vient spontanément à l'esprit.

Je vous propose de faire un petit tour d'horizon de 7 situations courantes où nous disons habituellement  toutes sortes de choses, mais où nous pourrions avantageusement dire "Merci" à la place.

1 : Lorsque vous recevez un compliment.

Nous sabotons trop souvent les compliments qui nous sont faits en dévalorisant l'intention de l'autre ou en faisant excès d'humilité. En général, nous pensons que cela nous empêche de devenir arrogant.

Si tel est votre cas, l'intention est peut-être louable. Mais le problème est que, en détournant éloges et compliments, vous ne reconnaissez pas l'intention de la personne qui a eu la gentillesse de dire quelque chose d'agréable.  En disant simplement "Merci", vous reconnaîtrez pleinement la personne qui a fait le compliment… tout en profitant d'un moment agréable (…pour peu que vous vous l'autorisiez!).

Exemple : "Votre robe est superbe".

  • Au lieu de : "Oh, cette vieille chose? Je l'ai achetée en soldes… Je l'ai  depuis des années. "
  • Essayez de dire : "Merci. Je suis contente que vous l'aimiez."

Exemple : "Waouw! 20 points au Scrabble. Vous avez très bien joué ! "

  • Au lieu de : "Ouais, mais en fait j'ai eu de la chance".
  • Essayez de dire : "Merci. C'était une bonne soirée."

Exemple : "Vous avez cartonné avec votre présentation aujourd'hui!"

  • Au lieu de : "Vraiment ? Je me sentais tellement nerveux sur cette estrade..."
  • Essayez de dire : "Merci. Je suis content que ça ait bien fonctionné. "

Puisse ce qui suit vous permettre d'accepter plus facilement un compliment : Aviez vous réalisé que lorsque vous "détournez le tir" lors d'un compliment, vous ne pouvez pas vraiment en profiter ? En recevoir pleinement le bénéfice, le cadeau. Lorsque vous dites "Merci", vous laissez intact le poids du compliment. En outre, en disant simplement "Merci", vous vous autorisez à être enrichi des compliments que vous recevez. Comme l'écrivait Marianne Williamson, vous restreindre, vivre petit, ne rend pas service au monde, L'illumination n'est pas de vous rétrécir pour éviter d'insécuriser les autres.

Recevoir des compliments devrait être simplement agréable, mais nous sabotons souvent l'expérience. Il n'est en rien  nécessaire de détruire les compliments que vous recevez. Acceptez-les avec grâce et profitez du moment.

2 : Lorsque vous arrivez en retard.

Arriver en retard à un rendez-vous est souvent stressant. En outre c'est quelque peu irrespectueux envers la personne qui attend.

Il pourrait sembler étrange de remercier quelqu'un de prendre part (malgré lui) à vos propres ennuis, mais c'est exactement la meilleure attitude possible. En pareil cas, la plupart des gens tombent dans le panneau en disant simplement: "Désolé, je suis en retard".

Le problème est que cette phrase braque encore plus le projecteur sur vous. . Alors qu'en remerciant les gens de vous avoir attendu, vous renverserez la situation en reconnaissant l'effort (voire le sacrifice)  que votre interlocuteur a fait en vous attendant. "Merci d'avoir attendu".

Exemple : vous arrivez avec 14 minutes de retard.

  • Si vous dites : "Désolé, je suis en retard. Le trafic était très dense là-bas. "
  • Essayez d'ajouter : "…Merci de votre patience".

Lorsque nous commettons une erreur, il y a toujours des conséquences. Ici, quelqu'un d'autre a fait un sacrifice en vous attendant. Notre réaction instinctive est de nous excuser pour notre faute, mais il est bien plus approprié de rendre hommage à la  patience de l'autre. De le remercier pour ce qu'il a fait en dépit de votre erreur.

Lire aussi  Seul : vivre (avec) la solitude

3 : Lorsque vous réconfortez quelqu'un.

Quand une personne vous fait part d'une déconvenue ou d'une tuile qu'elle subit, vous pouvez peut être en ressentir de la gêne. Vous voulez vous comporter en bon ami, mais la plupart des gens ne savent pas vraiment quoi dire en pareil cas. Souvent, nous pensons que c'est une bonne idée de minimiser le problème de l'autre, ou d'y trouver des compensations. "Eh bien, au moins tu as ..."

Ce que vous ignorez peut-être, c'est que peu importe que vous ne sachiez pas quoi dire. Tout ce dont vous avez besoin à ce moment-là, c'est d'être présent à l'autre et de les remercier de la confiance qu'il vous témoigne.

Exemple : la mère de votre collègue est décédée récemment.

  • Au lieu de : "Au moins, vous avez beaucoup de bons souvenirs, avec le temps c'est tout ce qu'il restera.".
  • Essayez de dire : "Merci de partager cela avec moi. Je sais que c'est difficile pour vous."

Exemple : Votre frère a perdu son emploi.

  • Au lieu de : "Au moins, tu es jeune et tu as la santé.".
  • Essayez de dire : "Merci de partager cela avec moi. Je suis là pour te soutenir. "

Lorsqu'ils sont en souffrance, les gens n'ont pas besoin d'entendre des mots visant à amoindrir leur douleur. Cela ne marche jamais. En fait, en pareil cas nous avons plutôt besoin de quelqu'un pour partager cette douleur. Lorsque vous ne savez pas quoi dire, dites simplement "Merci" et soyez vraiment là, auprès de la personne, sans avoir peur du silence.

4 : Lorsque vous faites l'objet de remarques ou de réclamations.

Les remarques peuvent être très utiles, mais nous le voyons trop rarement. Qu'il s'agisse d'un examen de performance peu flatteur venant de votre patron ou d'un mail d'un client en colère, la réaction classique consiste à se défendre. C'est dommage, parce que la réaction adéquate est de simplement dire «Merci» et d'utiliser par la suite ces informations pour vous améliorer.

Exemple : "Ce travail n'est pas suffisant. Je pensais que vous feriez mieux. "

  • Au lieu de : "Vous ne comprenez pas. Voici ce qui s'est réellement passé. "
  • Essayez de dire : "Merci d'avoir attendu plus de ma part".

Exemple : «J'ai acheté votre produit la semaine dernière et il est déjà cassé. Je ne suis pas content de cette expérience. "

  • Au lieu de : "Comment l'avez-vous utilisé? Nous avons clairement indiqué nos termes et conditions que le produit n'est pas conçu pour fonctionner dans certaines conditions. "
  • Essayez de dire : "Merci d'avoir partagé vos pensées. Sachez que nous nous sommes engagés à devenir meilleurs. Pouvez-vous nous donner plus de détails sur le problème? "

Personne n'aime échouer, mais l'échec est rien d'autre qu'un fait. Une occasion d'apprendre. Répondez donc aux commentaires utiles avec les remerciements nécessaires, et utilisez-les pour vous améliorer.

5 : Lorsque vous recevez des critiques injustes.

plutôt que de chercher à avoir le dernier mot, dites simplement ...merci !

Parfois, la critique n'est pas du tout utile. C'est juste vindicatif et méchant. Mais même en pareil cas l'une des meilleures approches est simplement de remercier et d'aller de l'avant sur votre chemin.

Lire aussi  Appel à plus de bienveillance au travail

N'oubliez pas ceci : A chaque fois que vous remerciez quelqu'un de vous avoir critiqué, cela neutralise instantanément le pouvoir de ses déclarations.

Exemple : "Ce que vous venez d'écrire pourrait être un bon conseil pour les débutants, mais tous ceux qui savent ce qu'ils font le trouveront inutile".

  • Au lieu de : "Eh bien, très précisément, j'ai écrit ceci pour les débutants. Cela pourrait peut-être vous surprendre, mais tout n'a pas été écrit en pensant à vous "
  • Essayez de dire : "Merci d'avoir partagé votre opinion. "

Exemple : "Ton annonce est la chose la plus stupide que j'ai lue de toute la semaine".

  • Au lieu de : "Tu es un idiot. Et je vais te dire pourquoi…"
  • Essayez de dire : "Merci pour tes commentaires. Sans doute ai-je encore beaucoup à apprendre."

Vous libérer du besoin d'avoir le dernier mot lors de chaque discussion est un signe de maturité. Quelqu'un a mal parlé de vous sur les réseaux sociaux ? Et alors ? Soyez le véritable vainqueur du débat par la façon dont vous vivez votre vie.

6 : Lorsque quelqu'un vous donne des conseils que vous n'avez pas sollicités.

C'est un sport très répandu. Tout le monde a une opinion sur ce que pourrait être votre façon de faire concernant… beaucoup de choses ! En fait, dans la plupart des cas, ces personnes essayent simplement d'être utiles, mais l'avis que peut avoir quelqu'un sur vous, ou sur ce que vous faites, lorsque vous ne l'avez pas demandé peut être parfois gênant.

La meilleure approche? Dites simplement "Merci".

Exemple : "Vous savez, j'ai vu votre vidéo, et je trouve que vous devriez vraiment surveiller la position de vos hanches lorsque vous pratiquez cet exercice sportif".

  • Au lieu de : "Oh vraiment? Avez-vous une vidéo de vous en train de le faire afin que je puisse le voir correctement? "
  • Essayez de dire tout simplement : "Merci de votre aide".

Mettre le doigt sur les défauts des autres ne supprime pas le vôtre. Remerciez donc les gens de vous sensibiliser, même si cela n'était ni justifié ni sollicité.

7 : Lorsque vous ne savez pas si vous devriez remercier ou pas...

En cas de doute, prenez simplement le parti de remercier. Il n'y a jamais de risque ni d'inconvénient. Franchement : êtes-vous sincèrement préoccupé à l'idée de montrer trop de gratitude aux personnes que vous croisez dans votre vie ? En quoi cela est-il gênant ?...

"Devrais-je envoyer une carte de remerciement dans cette situation?" Oui, vous devriez.

"Est-ce que je devrais récompenser cette personne ?" Si vous ne le faites pas, au moins dites merci.

Dites merci, plus souvent.

 

Merci de m'avoir lu

 

D'après  http://jamesclear.com/say-thank-you (libre adaptation)

 


* Nous traiterons prochainement (et successivement)  des cas de trois autres "mots magiques" qui ouvrent des portes au lieu de les fermer 🙂

Cet article fait partie du dossier "Quatre mots magiques". 

Article précédent : 4 mots auxquels on ne pense jamais assez… Article suivant : Pardon : encore un mot magique


Si vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article, merci de bien vouloir nous en informer. Pour cela, il vous suffit de sélectionner le texte en question, puis d'appuyer sur Ctrl + Entrée.

3 commentaires
  1. Bernard, un seul mot : « Merci ! » . Cet article didactique et concret me réconcilie avec le concept trop galvaudé de « gratitude », dont nous assomment tant de vendeurs de soupe.

  2. Je dirai aussi du fond de mon cœur MERCI. ce mot si magique que nous négligeons tant malgré sa nécéssité indubitable pour pacifier nos interactions quotidiennes.

Et si vous laissiez un commentaire ?...

A propos de l’auteur

Bernard Lamailloux

Auteur, consultant, formateur passionné par tout ce qui touche à l’ingénierie de formation, je suis également musicien, théâtreux, phonéographe, bon vivant, et je vous réserve encore bien d’autres surprises !

16b494226205f05faecfc1926af9f984******************************
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :