feedback
Tél. : 06 14 24 89 00

L’informaticien et l’ergonome (l’ergonomie des IHM)

Ergonomie des IHM

Qu'est-ce que l'ergonomie des IHM ?

Une IHM est une interface homme – machine. Exemple très courant : une application sur tablette ou smartphone. Les spécialistes en IHM sont à l'origine de nombreux concepts tels que le flat design et le responsive design.

Mon ami Bernard S est ergonome, spécialisé dans les IHM Il explique volontiers que les performances globales d’une IHM dépendent de la qualité de l’interaction entre les utilisateurs d’un dispositif et les caractéristiques techniques de celui-ci.

Ce point de vue résulte d’une évolution qui peut être examinée sous trois aspects :

  • L’adaptation de l’homme à la machine
  • L’adaptation de la machine à l’homme
  • La communication homme-machine

Récemment, Bernard a été sollicité par un des grands opérateurs téléphoniques français. Il s'agissait d'intervenir sur une grosse application pour smartphone avant sa diffusion dans le grand public.

À cette occasion, le chef de projet informatique en charge du développement de ce programme lui remit un smartphone de test sur lequel on avait installé une version beta [1] de l'application.

Quand l'ergonome livre ses conclusions…

Après avoir soigneusement étudié l'application qu'on lui avait présentée, mon ami ergonome a livré ses conclusions, et un dialogue fort instructif s'en est suivi, entre l'informaticien et lui. Je vous en retranscris ci-dessous les grandes lignes.

(L'ergonome) – La troisième commande de ce menu doit être retirée, et remplacée par un bouton situé à un autre endroit de l'écran.

(L'informaticien) – Mais vous n'y pensez pas ! Ce que vous proposez là est beaucoup moins logique, c'est évident !

(L'ergonome) – C'est peut-être beaucoup moins logique pour vous, mais soyez assuré que pour la très grande majorité de vos utilisateurs ça le sera au contraire beaucoup plus.

Il faut préciser que les meilleurs spécialistes en IHM ont un solide bagage en informatique complété de connaissances très poussées en psychologie et en sociologie… ce qui n'est pas forcément le cas des informaticiens (…je vois déjà les ricaneurs du fond s'écrier "Oui, on avait remarqué !").

Lire aussi  Confiance et bonne humeur en formation

Et si on arrêtait les dialogues de sourds ?

Nous avons tous tendance à tirer des généralités à partir d'un cas isolé. Par exemple, un enfant s'étant accidentellement brûlé la main avec une braise rougeoyante sera fort bien inspiré lorsque, plus tard, s'approchant d'une plaque chauffante, il lui semblera identifier un rougeoiement assez proche…

Généraliser peut donc être salvateur. Mais cela peut également se révéler délétère dans d'autres circonstances. Exemples :

"Les informaticiens sont des gens qui compliquent tout" (un utilisateur).

"Les utilisateurs font toujours n'importe quoi" (un informaticien).

Le travail d'un ergonome consiste justement à dépasser ces représentations-là, à cesser les lamentations du type "Ce serait quand-même plus simple si tout le monde pensait comme moi", à s'intéresser à la manière dont, tous, nous réfléchissons et interagissons, avec pour chacun des caractéristiques et des limites qui lui sont propres.

J'ai pour ma part une suggestion à exprimer : Et si on s'efforçait (ne serait-ce qu'un tout petit peu) de faire la même chose ?...


 

[1] La version beta d'un produit informatique désigne une version d'essai de ce produit avant sa distribution à grande échelle.


Si vous avez trouvé une faute d’orthographe dans cet article, merci de bien vouloir nous en informer. Pour cela, il vous suffit de sélectionner le texte en question, puis d'appuyer sur Ctrl + Entrée.

– Commentaires Facebook –

Et si vous laissiez un commentaire ?...

A propos de l’auteur

Bernard Lamailloux

Auteur, consultant, formateur passionné par tout ce qui touche à l’ingénierie de formation, je suis également musicien, théâtreux, phonéographe, bon vivant, et je vous réserve encore bien d’autres surprises !

Derniers Articles

et, ut felis elementum venenatis libero
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :